Encore un gâteau au chocolat !!

Après une longue absence, dûe à plusieurs événements survenus ces deux dernières années mais aussi au manque de temps et de motivation, me voilà en train de faire revivre ce blog avec une nième recette de gâteau au chocolat !! Mais il ne s’agit pas de n’importe quelle recette : c’est le gâteau du premier anniversaire de mon fils.

  

Liste de courses


Cacao amer, beurre, sirop d’agave, oeufs, farine, fécule de Maïs (Maizena), fromage blanc, chocolat en morceaux, billes de sucre

Ingrédients

70g de farine

70g de fécule de maïs

30g de cacao en poudre

5g de levure chimique

3 oeufs

8 cuillerées à soupe de sirop d’agave

120g de fromage blanc

60g de beurre

Pour le glaçage : 15g de chocolat noir, 2 cuillères à soupe de lait

Préparation

Préchauffer le four à 180 C.

Dans une passoire fine, mettre farine, fécule de maïs, cacao en poudre et levure chimique. 
Tamiser le tout et y ajouter les oeufs battus à la fourchette avec le sirop d’agave et le fromage blanc. 
Ajouter le beurre fondu et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit bien homgène.
Beurrer et fariner un moule rond de 18cm de diamètre. Verser la pâte du gâteau et le tapoter un peu pour qu’elle se tasse bien. Faire cuire 20 minutes.

Glaçage et décoration

Une fois refroidi, tartiner régulièrement le gâteau avec 15g de chocolat noir fondu avec deux cuillerées à soupe de lait. 
Coller sur les bords les billes de sucre de couleurs et parsemer le dessus de copeau de chocolat. 
Garder le gâteau au frais avant de servir.

Astuce 

Cette recette est proposée par Alain Ducasse, dans son livre de recettes pour bébés.

Nature bébés https://www.amazon.fr/dp/2841233103/ref=cm_sw_r_awd_hXDTvbEA6R6HD
Pour réaliser des copeaux de chocolat, utiliser un couteau économe.
On peut remplacer le sirop d’agave par du miel. L’utilisation du sirop d’agave ici permet de faire goûter ce gâteau au bébé et éviter le sucre qui n’est pas très recommandé. Et comme le gâteau est délicieux, bébé en réclame encore et encore. 

Le sirop d’agave (également appelé « nectar » d’agave ou aguamiel) est un édulcorant naturel produit commercialement au Mexique, à partir de plusieurs espèces d’agave dont Agave tequilana (également appelé « agave bleue » ou « agave à tequila »).

Gâteau carrément chocolat (noir)

Une discussion pendant un après-midi ramadanesque m’a poussée dans ma cuisine avec une forte envie de chocolat. Après avoir feuilleté mes livres de pâtisserie, je suis tombée sur cette recette facile et rapide à réaliser.

Non amateurs de fort goût de chocolat s’abstenir !

Liste de courses

chocolat noir, beurre, sucre glace, oeufs, amandes en poudre, farine, lait

Ingrédients

150 g de chocolat noir en morceaux

4 cuillères à soupe d’eau

150 g de beurre ramolli

150 g de sucre glace

4 oeufs (blancs et jaunes séparés)

125 g d’amandes en poudre

50 g de farine

Pour le glaçage : 175 g de chocolat noir en morceaux, 2 cuillères à soupe de lait

Préparation

Faire fondre à feu doux le chocolat avec l’eau puis laisser refroidir. Travailler en crème le beurre et le sucre puis y ajouter le chocolat et les jaunes d’oeufs un à un, les amandes et la farine.

Battre les blancs en neige très ferme puis les incorporer au mélange.

Verser dans un moule beurré de 20 cm de diamètre (ou dans un moule à cake) et faire cuire au four à 160° pendant 1 heure.

Glaçage

Faire fondre dans une casserole à feu doux le chocolat avec le lait, laisser refroidir quelques minutes puis l’étaler sur le gâteau.

Astuce 

Fermez les yeux en dégustant ce gâteau et laissez le chocolat vous transporter 😉

Cake au chocolat parfumé à la fève tonka

Depuis un petit moment, je suis à la recherche de LA recette du cake au chocolat. Celle qui allie moelleux et goût prononcé du chocolat. A raison d’un essai par semaine, j’ai -enfin- réussi à réaliser THE cake au chocolat,  inspiré du « Cake carrément chocolat » de Pierre Hermé, mon gourou en pâtisserie (et surtout en macarons). J’ai choisi de parfumer ce gâteau à la fève Tonka *. Quoi, fève quoi ? C’est une épice qui possède un arôme envoûtant et suave, légèrement musqué très intéressant qui se marie merveilleusement bien avec le chocolat.

Liste de courses 

farine, sucre, beurre, levure chimique, cacao en poudre (Van Houten, Nestlé Dessert, l’essentiel, du cacao en poudre sans sucre et fort en goût), fève tonka (ou une gousse de vanille), pépites de chocolat noir

Ingrédients

160 g de farine

40 g de cacao en poudre

4 oeufs

5 g de levure chimique (la moitié d’un paquet)

190 g de beurre mou (sortir le beurre du réfrigérateur au moins 1 heure en avance)

190 g de sucre en poudre

Pépites de chocolat noir

Fève Tonka

Appareil à cake

Préchauffez votre four à 200°C (Thermostat 6/7).

Mélangez la farine et la levure puis y incorporez le cacao en le tamisant et les pépites de chocolat. Râpez une fève tonka sur ce mélange (Le goût de la fève de tonka est très intense, à employer avec parcimonie donc !).

Mettez le beurre avec le sucre et les œufs dans le bol du mixeur et mixer pendant 10 minutes à grande vitesse. Laissez reposer ce mélange pendant 15 minutes. Incorporez le mélange (farine/cacao/levure/pépites)  à la pâte en la soulevant avec une maryse (spatule en plastique).

Versez la pâte dans un moule préalablement beurré et fariné et glissez dans le four baissé aussitôt à 180°C (th. 6). Laissez cuire 50 minutes. Vérifiez la cuisson en enfonçant la lame fine d’un couteau. Elle doit ressortir sèche.
A la sortie du four, démoulez le cake sur une grille à pâtisserie pour arrêter la cuisson.

Facultatif : Préparez un sirop d’imbibage. Pour cela portez à ébullition 12cl eau et 40g de sucre. Badigeonnez-en le cake tiédi sur le dessus et les côtés. Enroulez le dans du film alimentaire et gardez-le au réfrigérateur.

 

 

Astuces

Il est important de respecter les temps indiqués pour le mixage des ingrédients, les temps de repos et de cuisson. C’est souvent le cas avec la pâtisserie de Pierre Hermé, la précision dans la température des ingrédients ou du four et dans les temps indiqués est un des éléments de réussite des réalisations.

Dans la plupart des recettes de Cake de Pierre Hermé, on préchauffe le four à 200° et on baisse la température au moment d’enfourner le gâteau. D’une manière générale, la cuisson à basse température des gâteaux permet de maintenir les goûts des ingrédients.

Vous pouvez  remplacer la fève Tonka par une gousse de vanille et même par un peu de fleur de sel (Soyons fous !). Personnellement, j’aime beaucoup la fève Tonka avec sa saveur prononcée et l’odeur de musc qu’elle diffuse dans ma cuisine pendant (et après) la cuisson.

*  La fève tonka, dipterix odorata, provient d’un arbre dont le bois dur est commercialisé sous le nom de « teck ». Cet arbre, originaire du Venezuela et du Brésil, pousse dans les milieux tropicaux et produit un fruit dont la forme n’est pas sans rappeler la mangue.  A maturité ce fruit ovale tombe à terre. Il est alors récolté puis séché pendant presque 1 an avant que soient récoltées ses graines : les fèves tonka. Ces graines noires sont ridées et mesurent environ 3cm de long pour 1 cm de large.

Verrines en Folie

Apéritif-entrée : verrines servies sur ardoise

Lors d’un repas que j’ai organisé récemment, j’ai opté pour des verrines que j’ai servies en apéritif-entrée sur une ardoise. Ce que j’apprécie particulièrement avec cette option c’est la convivialité de la dégustation avec toujours des yeux qui brillent : « c’est beau, c’est coloré, c’est sûrement bon ! ». Généralement, je propose à mes invités un ordre de dégustation que je définis en fonction des textures, du goût, de la longueur en bouche de chaque verrine …

Mes verrines 

  1. Mousse à la poire/Chèvre frais et Viande des grisons
  2. Tartare de saumon fumé/Pomme vertes/Concombre/Citron vert
  3. Crème mascarpone/Saumon fumé/ Wasabi (servi sur cuillère)
  4. Bouchée poivron grillé/ Thon/Carotte/Coriandre
  5. Tomate/ Mozzarella à ma façon
  6. Radis/Ricotta/Ciboulette
  7. Petits pois frais/ Fèves/Sarriette  à la crème
  8. Aubergines/Tomates/Pignons/Tabasco/Feta

La verrine qui ressortait du lot à l’unanimité (à ma grande surprise !) est la 7 !!

Liste de courses

Petits pois, fèves, sarriette (herbe qu’on peut remplacer par du thym), crème liquide

Ingrédients (Pour 10 verrines)

Une poignée de petits pois (frais ou surgelés)

Une poignée de fèves (fraîches ou surgelées)

1 botte de sarriette fraîche (ou séchée)

20 cl de crème liquide

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Sel, poivre, piment d’espelette

Réalisation

Cuire séparément les petits pois et les fèves à l’eau bouillante légèrement salée 5 minutes (cuisson Al dente pour conserver leur croquant).

Dans une poêle, faire revenir les légumes dans une cuillère d’huile d’olive, ajouter la sarriette et la crème. Assaisonner de sel, poivre et piment d’espelette.

Laisser réduire à feu doux ( jusqu’à ce que la quantité de crème réduise de moitié).

Disposer dans les verrines, et servir tiède.

Suggestions/Astuces

Très souvent, pour la cuisson de légumes, je réutilise la même poêle dans laquelle j’ai fait revenir ma viande ou mon poisson (le même jour hein, je ne collectionne pas les poêles sales :D). Les sucs de viande ou de poisson donneront encore plus de goût aux légumes. Dans ce cas, l’huile d’olive est inutile.

Il est également possible, pour un petit goût fumé, de bien faire revenir des lardons dans la poêle (sans matière grasse) avant de rajouter vos légumes.

Vous pouvez remplacer les petits pois ou les fèves par des haricots verts, ou même faire un mélange des trois légumes.

Astuce : Pour que les légumes gardent leur couleur verte après la cuisson dans l’eau salée, les plonger immédiatement pendant quelques secondes dans l’eau froide (ceci permet d’arrêter la cuisson et surtout fixer la chlorophylle). Cette astuce est valable pour tous les légumes riches en chlorophylle (épinards, haricots verts, pois frais etc.).

Comment servir ce plat ?

Cette recette peut accompagner facilement un poisson grillé ou cuit au four (daurade, lotte, bar) et pour plus de consistance, servir avec une purée de pommes de terre à la ciboulette (ou persil).

Cake Salé

Pour commencer, je vous propose une recette simple à réaliser avec des ingrédients faciles à obtenir et une infinité de variations. A vos fourneaux et faites-vous plaisir !

Liste de courses

Lait, farine, levure chimique, beurre, gruyère râpé, oeufs

Ingrédients (Pour un cake 6 personnes ou 24 mini-cakes)

3 cuillères à soupe de lait

3 cuillères à soupe de farine

11g de levure (un sachet)

100g de beurre

100g de gruyère râpé

3 oeufs

1 pincée de sel

Appareil à Cake

Mélanger tous les ingrédients et laisser reposer la pâte 1 heure au réfrigérateur.

Dans un moule, intercaler la pâte et la garniture (une couche de pâte, une couche de garniture et de nouveau une couche de pâte).

Suggestion de garniture

Pour la garniture, on peut opter pour un mélange jambon/olives noires ou thon/câpres ou saumon fumé/ciboulette ou encore cubes de fromage (chèvre, feta, comté)/poivrons grillés/olives vertes. Une infinité de possibilités !

Quand et comment servir ce plat ?

En apéritif ou en entrée accompagné d’une salade frisée.

Pour ma part, j’ai choisi de servir un trio de mini-cakes avec une salade (laitue Batavia, tomates Torino et vinaigrette citron/huile d’olive/sel/poivre). Un repas léger d’été !

Mini-cakes (1) jambon/olives noires/tomates séchées (2) feta/poivrons/olives (3)thon/câpres/parmesan